Augmentation mammaire: puis-je allaiter avec des implants?

Les femmes qui ont des implants mammaires et qui désirent avoir un enfant à un moment de leur vie, se posent souvent cette question préoccupante: puis-je allaiter avec des implants?

Malheureusement, on ne peut répondre à cette question par un simple oui ou non. Toutes les femmes, ayant des implants mammaires ou non, peuvent éprouver des problèmes pendant l’allaitement. D’autres ne peuvent tout simplement pas allaiter et doivent choisir d’autres moyens pour nourrir leur bébé. Bref, il n’existe aucune preuve indiquant que l’augmentation mammaire accentue le risque de ne pas pouvoir allaiter.

Rien n’indique non plus que les implants altèrent la qualité du lait maternel. Qu’une mère ait subi ou non une augmentation mammaire, les bébés prendront du poids à des rythmes comparables. Cette page contient toutes les informations nécessaires sur la capacité à allaiter avec des implants. À la Clinique du Dr Mario F. Bernier, nous recommandons de consulter un médecin avant de prendre ou non la décision d’allaiter. Le médecin répondra à toutes vos questions et vous pourrez ainsi prendre une décision éclairée.

Les implants n’empêchent pas la capacité d’allaiter

D’une part de nombreux cas vécus ont prouvé qu’une augmentation mammaire ne réduit pas la capacité d’allaiter, d’autre part la FDA (Food and Drug Administration) responsable de la santé publique, nous met en garde.

Chaque année, plus de 10 millions de femmes dans le monde, subissent cette opération et les complications liées à l’allaitement après cette intervention, sont rares. De nombreux experts ont écarté tout lien entre les complications à allaiter et l’augmentation mammaire.

Toutefois, il n’existe pas encore d’études approfondies sur le sujet, de sorte qu’il y a peu de publications disponibles. La clé du succès de l’allaitement maternel repose sur une attitude positive, un bon support moral et du confort. Vous pouvez également rajouter un supplément nutritionnel à votre alimentation et ainsi vous assurer de la bonne santé de votre enfant.

Impact des techniques

Il existe une étude sommaire indiquant qu’une insuffisance de lait serait la conséquence d’implants par incisions péri-aréolaires. En effet, puisque ces incisions sont faites autour de l’aréole, elles comporteraient un risque plus élevé sur la quantité de lait produite. Or, parce que cette étude a été conduite sur un très petit échantillonnage, elle ne peut être concluante.

Les incisions pratiquées sous l’aisselle ou sous le pli des seins sont recommandables parce qu’elles sont moins susceptibles d’interférer avec l’allaitement. Par ailleurs, pour des seins sous-développés qui présentent des problèmes de production de lait, l’augmentation mammaire ne sera pas une solution.

Les chirurgiens choisissent la meilleure procédure et la plus efficace pour effectuer l’augmentation mammaire. Ils vous expliqueront tout ce que vous devez savoir concernant l’intervention, l’impact sur votre allaitement, les risques et les problèmes éventuels. Les chirurgiens ont le devoir de vous informer.

C’est au moment où la mère commencera à allaiter, qu’elle saura dans quelle mesure l’augmentation mammaire, aura un impact sur sa capacité à allaiter avec des implants. En général, les mères savent très tôt si elles en sont capables ou si leur bébé reçoit une quantité suffisante de lait.

Impact sur la qualité du lait

Les nourrissons allaités (avec implants) ne développent pas de problèmes de santé, d’allergies ou d’anomalies sanguines.

Le lait de vache contient plus de silicone que le lait maternel et il est considéré comme bon à boire. Une minime quantité de silicone ne cause aucun tort à votre bébé. Que l’échantillon de lait soit prélevé sur des femmes avec ou sans augmentation mammaire, la quantité de silicone prélevée ne sera pas différente. Notons que les implants salins vous assureront d’un allaitement sécuritaire.

Les mères, avec des implants, peuvent utiliser un tire-lait. Comme le tire-lait est conçu pour s’adapter parfaitement aux contours des seins, la pompe extraira le lait en tout confort. Commencez en douceur en pompant et en changeant graduellement l’intensité pour vous assurer de ne pas vous blesser. Vos implants ne seront pas abîmés, car les réglages élevés de la pompe ne produisent pas plus de succion que celle d’un bébé. Si vous ressentez le moindre inconfort, parlez-en immédiatement avec votre chirurgien pour obtenir des conseils ou de l’aide.

Si vous voulez en savoir plus sur l’augmentation mammaire et son impact sur votre capacité à allaiter avec des implants, n’hésitez pas à nous contacter à la Clinique du Dr Mario F. Bernier. Appelez-nous au 450-686-4755 ou envoyez-nous un courriel pour plus d’information.